Gandia, Rodez, La Rosière, destinations et émotions !

Lundi 19 décembre 2016

Sacré mois de décembre

Les émotions se sont bousculées pour Benoit durant ce dernier mois de 2016. C’est en Espagne que le normand a pu découvrir, les yeux grands ouverts, le monde professionnel. Durant six jours, Benoit fut donc immergé au sein de l’équipe AG2R LA MONDIALE. Six jours à rouler aux côtés de ses futurs coéquipiers : « C’était plaisant de retrouver l’équipe : les coureurs, le staff. J’ai suivi les coureurs lors de leurs sorties foncières. J’ai essayé de ne pas trop en faire et rester dans les plans choisis avec Vincent. » Benoit a pu également assister à plusieurs réunions : « Nous avons abordé la gestion d’un contre-la-montre, la gestion du stress, … Le staff nous a apporté les dernières réformes du fonctionnement du World Tour. » Des réunions très intéressantes pour Benoit qui intègrera donc l’équipe le 1er août prochain. Les jambes étaient déjà bien présentes sur ce stage, même après 12 heures de vélo avec les pros : « J’ai fini mon séjour par deux tests. Un sur 30 secondes et un autre sur 5 minutes. J’ai battu mon record de puissance sur 30 secondes et m’en suis fortement approché sur celui de 5 minutes. Je suis content que les jambes répondent aussi bien aussi tôt dans la préparation. C’est de bon augure ! »

Benoit aux côtés d'un assistant de l'équipe professionnelle AG2R LA MONDIALE.

Photo : Frederic Machabert / AG2R LA MONDIALE

Un retour en France pour un dernier au revoir

Il était en Espagne lorsque ces coéquipiers chambériens lui apprirent le décès accidentel d’Etienne Fabre. Etienne s’est tué lors d’une randonnée pédestre dans les Bauges la semaine dernière. Un moment compliqué pour Benoit : « Le soir même, tu ne réalises pas. Et puis quand Vincent Lavenu l’a annoncé à tout le groupe, tu réalises. Et c’est dur. » Vincent Lavenu, le docteur de l’équipe, Nans Peters, Nico Denz et Benoit ont rejoint l’équipe dans la région de Rodez pour assister aux funérailles d’Etienne : « Ca m’a fait du bien de revoir mes coéquipiers du CCF. J’étais très content d’être présent pour un dernier au-revoir à Etienne. La vie est injuste mais il faut l’accepter. Il faut garder en tête le meilleur d’Etienne et s’en servir pour avancer. » Benoit et ses coéquipiers chambériens ont pu se retrouver quelques jours plus tard lors du stage montagne à La Rosière 1850 pour un dernier rassemblement.

Un retour en France pour un dernier au revoir

Il était en Espagne lorsque ces coéquipiers chambériens lui apprirent le décès accidentel d’Etienne Fabre. Etienne s’est tué lors d’une randonnée pédestre dans les Bauges la semaine dernière. Un moment compliqué pour Benoit : « Le soir même, tu ne réalises pas. Et puis quand Vincent Lavenu l’a annoncé à tout le groupe, tu réalises. Et c’est dur. » Vincent Lavenu, le docteur de l’équipe, Nans Peters, Nico Denz et Benoit ont rejoint l’équipe dans la région de Rodez pour assister aux funérailles d’Etienne : « Ca m’a fait du bien de revoir mes coéquipiers du CCF. J’étais très content d’être présent pour un dernier au-revoir à Etienne. La vie est injuste mais il faut l’accepter. Il faut garder en tête le meilleur d’Etienne et s’en servir pour avancer. » Benoit et ses coéquipiers chambériens ont pu se retrouver quelques jours plus tard lors du stage montagne à La Rosière 1850 pour un dernier rassemblement.

Un accueil toujours super à La Rosière !

« C’était super de tous se retrouver au fond de la vallée de la Tarentaise. » Les chambériens ont pratiqué plusieurs activités : ski de randonnée, ski alpin puis hockey sur glace lors de la première journée ! « Nous étions bien rincé à la fin de ce premier jour. Nous avons également eu une réunion pour renouveler le partenariat liant le C.C.F. et la station. Le lendemain, nous avons fait du golf sur la neige puis une petite marche avant de reprendre la route pour Chambéry."

 

Benoit n’a pas eu beaucoup de temps pour se poser durant ce mois de décembre. Il va profiter de ses vacances scolaires pour retourner dans sa Normandie natale et passer les fêtes de fin d’année avec ses proches. L’entrainement sera toujours bien présent et Benoit fera même un petit détour par la compétition en participant au championnat de cyclo-cross du Calvados, le mercredi 28 décembre à Courseulles sur mer !

Copyright : Gus Sev - Photographe