Un cousin de mon âge faisait du vélo. Je suis parti un jour à l’entraînement avec lui et ça m’a plu ! Ma famille était aussi une famille de vélo. Depuis que je suis tout petit je baigne dedans. J’ai pris ma première licence en pupille 2 à l’Union Concorde Bricquebetaise, le club à côté de chez moi. Mon cousin a arrêté le vélo mais moi j’ai continué. Je me suis fait de très bons copains avec qui j’ai encore de très bonnes relations.

        J’ai fait ma carrière de jeune cycliste à l’Union Concorde Bricquebetaise. Lors de ma première année junior, je me déplaçais avec mon père, avec le comité départemental et un peu avec le comité de Normandie. Je courrais essentiellement en 3e et 2e catégorie avec pour objectif d’être performant sur le challenge régional junior. Je faisais également beaucoup de cyclo-cross. Après avoir participé à toutes les manches du challenge national, j’ai terminé 7e. Gagnant grâce à ce résultat, une première sélection en équipe de France B pour la manche de coupe du monde de cyclo-cross à Liévin.

 

        Lors de ma seconde année junior, le club a monté une équipe junior avec la montée de nouveaux cadets dans la catégorie supérieure. J’ai pu profiter de ce développement avec un calendrier plus fourni et de plus haut niveau. J’ai gagné plusieurs courses en 2e et 3e catégorie. Je termine 3e du challenge régional et 2e du championnat régional. Le cyclo-cross prenait toujours une part importante de ma saison. J’ai terminé entre autre 2e de la première manche du challenge national et pu participer à deux manches de coupe du monde avec l’équipe de France ainsi qu’au championnat d’Europe.

D'une famille de cyclistes ...

Un apprentissage dans ma Normandie natale ...

D'excellents souvenirs ...

        Je me souviens de ma première victoire. C’était sur le grand prix Louis Cosnefroy, un signe ! La course se déroulait à Teurtheville-Hague, le fief de ma famille. C’est la première fois que j’ai ressenti la fierté de la famille, des plus jeunes aux plus anciens. Je n’ai pas de mauvais souvenir durant cette période aussi dure que le souvenir du Tour des Pays de Savoie en 2015.

... d'autres moins agréables !

        Je ne me souviens pas de ma chute, mais celle-ci m’a fait perdre une demi-saison d’année espoir.

        Je retiens beaucoup de choses de cet accident. Il m’a rendu plus fort. J’ai aussi appris à prendre mon temps, à ne pas précipiter la reprise. J’ai plaisir à me souvenir du soutien que j’ai reçu pour surmonter cette période. La famille est une force importante pour arriver à ses objectifs. Seul le sport m’a procuré de tels moments de joie. Les partager avec ma famille est une réelle satisfaction et j’en suis fier.

De nouvelles aventures, une nouvelle vie en Savoie !

        En 2015, j’ai intégré Chambéry Cyclisme Formation, le centre de formation de l’équipe AG2R LA MONDIALE. Il n’était pas question d’arrêter les études pour ne faire que du vélo. Le centre de formation proposait un soutien dans la poursuite de ce double projet. J’ai posé ma candidature et les dirigeants m’ont contactés.

        Malgré l’éloignement familial, mon intégration s’est très bien passée. Très vite je me suis senti entouré, accompagné. Vivre avec toute l’équipe est une chance. On mange ensemble, on s’entraine ensemble, on se retrouve pour quelques-uns dans la même classe. On crée plus facilement des liens et une grande cohésion grâce à cette unité de lieu.

        Je suis content d’avoir découvert cette région. Les conditions d’entrainement sont plus intéressantes que par chez moi. J’ai aujourd’hui de nombreux amis, dans le vélo ou non. Cela me permet de décompresser du vélo et de profiter pleinement de ce changement de région.

Penser à l'avenir !

       Pour les études, j’ai débuté un D.U.T. Techniques de commercialisation. Ce cursus dépend de l’école de commerce de Chambéry (INSEEC) qui a un pôle pour les sportifs de haut-niveau : le CESNI. Grâce à ce pôle, nous pouvons bénéficier d’horaires aménagés, de preneurs de notes et de rattrapages si nous sommes en compétition ou en stage. Je peux comme cela continuer ma progression en vélo tout en ne délaissant pas mon avenir professionnel.

Voilà, vous savez presque tout sur moi. Je vous souhaite donc une bonne navigation sur mon site internet pour me suivre chaque jour.

Copyright : Gus Sev - Photographe

DSC_0325